Archives de catégorie : Notions de base

Pandémies de grippe. Saison III: les pandémies et leur virus

Disons d’emblée qu’il ne va s’agir ici que de virus grippaux de type A dont le réservoir majoritaire se trouve dans le monde aviaire (cf. Les pandémies de grippe Saison I et Saison II). En parallèle à cette histoire de pandémies, les virus exclusivement humains de type B circulent toujours sous forme épidémique. Ces virus ne changent pas d’identité brusquement par réassortiment. Continuer la lecture de Pandémies de grippe. Saison III: les pandémies et leur virus

La deuxième ligne de défense, celle qui fait le ménage

Dans un article précédent (cf. La gardienne de la porte), la première ligne de défense face à une infection virale, la réponse innée, a été décrite. Malgré son efficacité incroyable et grâce à des stratégies virales qui neutralisent ou contournent cette défense, l’infection réussit parfois à s’établir et à proliférer. Continuer la lecture de La deuxième ligne de défense, celle qui fait le ménage

La gardienne de la porte

Pour faire leurs infections, les virus « entrent » dans l’organisme. Les portes d’entrée sont multiples. Des différents orifices qui trouent notre corps, en passant par les tissus qui les bordent, sans parler des voies d’entrée accidentelles que représentent des coupures, des égratignures, des blessures infligées consciemment (chirurgie, tatouages, scarifications etc.) ou non. Continuer la lecture de La gardienne de la porte

La science a tué les dieux. Vive la science, sauf que…

Les dieux ont été inventés par les hommes écrasés par le poids de l’inconnu, de l’inexpliqué, de l’angoissant. Le jour, la nuit, l’immensité de la voute céleste, le tonnerre, les tempêtes, les volcans, il fallait bien prétendre que ces phénomènes fussent orchestrés par des êtres supérieurs, pour s’en affranchir tant soit peu, et qui sait, infléchir les conséquences parfois terribles de leurs actions. Continuer la lecture de La science a tué les dieux. Vive la science, sauf que…

Halte aux rumeurs concernant les vaccins

Une bande dessinée par Maki Naro  se prête particulièrement bien pour évoquer   le mouvement anti-vaccination qui depuis une dizaine d’année vient saper les efforts développés pour tenter de contrôler, voir éradiquer un certain nombre d’infections virales et bactériennes. Cela se lit comme une bande dessinée. Continuer la lecture de Halte aux rumeurs concernant les vaccins

Les virus des hépatites : tout un alphabet

Le terme d’hépatite fait référence à une réaction inflammatoire du foie. Cette inflammation peut avoir diverses causes allant des substances toxiques (alcool, produits chimiques naturels ou de synthèse …) à des infections par des bactéries, des virus ou des parasites. En regard des agents infectieux, Continuer la lecture de Les virus des hépatites : tout un alphabet

Virus H1N1, H3N2, H5N8 etc.. des chiffres et des lettres ?

Il y a certainement des curieux qui se sentent frustrés lorsqu’ils rencontrent au hasard d’une lecture passionnante la mention d’un virus de la grippe évoqué par son acronyme H1N1, ou H3N2 ou H5N8 etc.. Pourquoi cette formulation ? Que signifie-t-elle ? D’où vient-elle ? Continuer la lecture de Virus H1N1, H3N2, H5N8 etc.. des chiffres et des lettres ?

Comment les virus causent des maladies

On a déjà dit que les maladies provoquées par les virus sont le plus souvent, mais pas exclusivement, des effets collatéraux de leur multiplication dans l’hôte infecté. Ce n’est que lorsque la production virale nécessite les dommages provoqués aux cellules infectées  que la maladie est directement liée à l’infection. En général,  le degré des symptômes de la maladie  est proportionnel à l’étendue de la destruction, ou de la désorganisation, des tissus infectés, mais pas que…. Continuer la lecture de Comment les virus causent des maladies

La Quasi-espèce, une hétérogénéité génétique extrême

Lors de la multiplication virale, l’infection d’une cellule par un virus mène à la production de milliers voir de dizaine de milliers de nouvelles particules virales (cf. Un virus, ça se multiplie comment). Cela implique que le génome viral doit lui-aussi avoir été reproduit (on dit répliqué) des dizaines de milliers de fois….. Continuer la lecture de La Quasi-espèce, une hétérogénéité génétique extrême