Archives pour la catégorie Histoires extraordinaires

Les faiseurs de virus

Les virus sont des organismes biologiques simples composés d’un génome qui contient toute l’information pour les reproduire, génome  entouré par une coque de protection (cf. Un virus c’est quoi). Cette forme correspond à la particule virale requise pour la transmission du virus de cellules à cellules, cellules dans lesquelles les virus se multiplient (cf. Un virus ça se multiplie comment). Les virus pour continuer à exister, ce qui constitue leur unique finalité, passent donc par des cycles obligés de transmission-multiplication. Continuer la lecture de Les faiseurs de virus 

Histoires extraordinaires. Saison III :« Les virus oncolytiques »

Préliminaire 1. Les virus sont des organismes biologiques très simples dont le but est de continuer à exister (cf. Un virus, c’est quoi). Cette existence se réalise dans l’infection de cellules dans lesquelles les virus se multiplient (cf. Un virus, ça se multiplie comment). La survie des virus après multiplication dépend de leur capacité à se propager et à infecter de nouvelles cellules (dans de nouveaux organismes), Continuer la lecture de Histoires extraordinaires. Saison III :« Les virus oncolytiques » 

Histoires extraordinaires. Saison II : « Des virus au secours d’enfants souffrant d’immunodéficience sévère »

Plusieurs préliminaires sont utiles pour suivre cette histoire extraordinaire.

Préliminaire  viral d’abord. Son caractère d’organisme intracellulaire obligatoire fait d’un virus un outil spécialisé dans l’introduction dans les cellules de gènes nécessaires à sa multiplication (cf. Un virus, ça se multiplie comment ?). Pour les rétrovirus, cette spécialité va jusqu’à introduire les gènes viraux dans le génome des cellules infectées. Continuer la lecture de Histoires extraordinaires. Saison II : « Des virus au secours d’enfants souffrant d’immunodéficience sévère » 

Histoires extraordinaires. Saison I : « Des virus au secours de milliers d’espèces de guêpes ».

Il y a quelques années, à la fin d’une conférence portant sur la nature des virus, un auditeur, ingénieur de son état, m’a posé la question de savoir si les virus, que l’on connait essentiellement comme des vecteurs de maladies, pouvaient avoir des « qualités » positives. Il était en effet inconcevable pour une personne profondément croyante de penser que Dieu puisse avoir créé un organisme sans valeurs ajoutées. Continuer la lecture de Histoires extraordinaires. Saison I : « Des virus au secours de milliers d’espèces de guêpes ».