La Membrane

Membrane-2Le monde vivant est composé de milieux aqueux compartimentés pour former les entités de base de la vie. Un compartiment essentiel est la cellule, qui peut constitué un organisme vivant en soi, unicellulaire (bactéries, levures), ou qui s’associe pour former un tissu organisé avec une fonction précise (tissu musculaire, tissu nerveux, peau etc.) dans les organismes multicellulaires. Dans les deux cas, ces cellules sont limitées au minimum par une membrane qui sépare le milieu aqueux à l’intérieur de la cellule de celui à l’extérieur. Cette barrière au libre passage de l’eau est faite par une bi-couche de molécules (les lipides) qui repoussent l’eau (on dit hydrophobe).  Le centre de cette bi-couche repousse l’eau avec suffisamment d’efficacité pour que le milieu aqueux, et ce qui y est dissout, ne puisse pas spontanément passer du compartiment extra-cellulaire à l’intérieur des cellules (sauf exceptions). Les compartiments intra-cellulaires (noyau de la cellule..) sont également délimités par le même principe de séparation. Cette bi-couche lipidique, appelée membrane est décrite ici car elle intervient dans la composition d’une grande catégorie de virus: on parle de virus avec enveloppe ou enveloppé. Comme le montre la figure, cette bi-couche (membrane ou enveloppe), peut contenir, attachées ou ancrées, d’autres molécules, notamment des protéines. Il faut retenir que pour les virus enveloppés les protéines ancrées dans cette enveloppe jouent un rôle essentiel pour la vie du virus, son cycle de multiplication.